mercredi 16 novembre 2016

Mon intervention en CM sur l'arrivée des migrants à Champtercier

Alors que la droite et l'extrême-droite vote au niveau régional une motion commune contre l'accueil des migrants en PACA et que la vice-présidente Eliane Bareille se montre perplexe sur cette question sur dIciTV, voici une retranscription de mon intervention sur le sujet lors du précédent Conseil municipal :
Au-delà de l’émotion que peut apporter ce genre de motion, je voudrais appeler à raison garder. 
Je vais vous parler de quelques faits qui se traduisent par des chiffres, j’en ai sélectionné pour ne pas vous inonder. Sachant qu’au niveau mondial il y a des zones géographiques qui sont clairement déstabilisées et que la majorité des migrations se font à l’intérieur même de ces zones. Juste deux chiffres. 
  • Le Liban, par exemple, accueille un million de réfugiés pour une population de 4,5 millions d’habitants.
  • La Jordanie, 2,5 millions pour 6,5 millions d’habitants. 
Ceci pour répondre au tweet de Nicolas Dupont-Aignan qui voulait savoir pourquoi les pays voisins de la Syrie n’accueillent aucun migrant ... 
Toute cette information est disponible au niveau européen sur des chiffres de 2015. Il est vrai que ça a dû un peu augmenter depuis, il ne faut pas se le cacher. En revanche, au niveau européen, ce qui est notable que la France accueille environ 1 000 migrants rapporté au million d’habitants. 
On peut se poser la question de l’Angleterre qui n’en accueille que la moitié rapporté à sa population, mais il faut revenir aux accords du Touquet qui ont été conclus en 2003 par Nicolas Sarkozy. 
Donc, rapporté à la moyenne, au niveau de l’Union européenne on est en dessous, on est à moitié, pour comparer avec l’Allemagne qui accueille 5 000 migrants pour un million d’habitants, on peut relativiser, et je ne vous parle même pas de la Suède qui accueille jusqu’à 16 000 migrants pour un million d’habitants.  
Je ne veux pas polémiquer, c’est simplement pour mettre en perspective l’accueil qui est demandé en particulier pour la région PACA qui est de 1 200 migrants sur 5 millions d’habitants et pas sur 2 millions d’habitants comme le croit Marion Marechal-Le Pen. 
Il y aura bien un accueil d’une centaine d’hommes à Champtercier, mais comme Régine Ailhaud l’a dit très justement, c’est un accueil dans un bassin de vie. Par contre au niveau des chiffres, on parle de chiffres mais ce sont avant tout des êtres humains qui ont besoin d’être respectés et il faut aussi faire œuvre de solidarité avec eux. Nous avons été mis en face d’une décision gouvernementale. 
La République est un état de droit. Il faut, et c’est ce que nous faisons, prendre nos responsabilités par rapport à cela. En revanche, ce que je peux déplorer c’est clairement le manque de communication des services de l’État par rapport à cet état de fait et qui arrive au fur et à mesure au compte-gouttes en termes d’information. 
Cela dit, j’affirme ici, et je ne suis pas le seul, que nous faisons confiance aux services de l’État pour garantir la tranquillité publique, nous faisons confiance aux habitants de ce territoire pour que collectivement nous fassions preuve de solidarité et que cet accueil de migrants sur notre territoire se déroule de manière sereine.

mercredi 26 octobre 2016

CETA, c'est pas ça ...

Quatre liens à propos du CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement) sur lequel beaucoup de questions restent encore sans réponses :

Article Wikipedia sur le Traité CETA avec le Canada pour avoir une synthèse :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_%C3%A9conomique_et_commercial_global

L'édito de Matthieu Croissandeau qui balaye le sujet et les problèmes soulevés :
http://tempsreel.nouvelobs.com/edito/20161025.OBS0305/accord-ceta-tous-wallons.html

L'édito de Natacha Polony en rapport avec le refus Wallon qui encense Paul Magnette :
http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/10/21/31002-20161021ARTFIG00261-natacha-polony-paul-magnette-president.php

La tribune d'Arnaud Montebourg dans Le Monde qui recentre les enjeux pour la France et l'Europe :
http://www.arnaudmontebourg-2017.fr/index.php/2016/10/26/hommage-des-francais-a-paul-magnette/


CETA ou quand les tractations économiques secrètes se heurtent à la démocratie ...

 

lundi 17 octobre 2016

Le double langage du FN04

Le FN04 fait en ce moment feu de tout bois, surtout en matière de double discours.

Exemple choisi par rapport aux migrants de Champtercier :

- Acte 1 : Le FN04 par la voix de son responsable de la 1ière circonscription des Alpes de Haute Provence M. Grégory Roose essaie de buzzer un maximum en criant à l'invasion de migrants à Champtercier.

Mais ça ne prend pas assez pour pouvoir le servir dans ses ambitions ...


- Acte 2 : Pour maximiser son buzz et s'assurer une couverture nationale (et surtout se faire connaître sur les réseaux sociaux par l'extrême droite) il réalise en toute tranquillité une interview sur le site Risposte Laïque (un des sites de la Fachosphère tendance Identitaires - il faut appeler un chat un chat).

Rien de bien nouveau dans cette interview [ceux qui voudront trouver les liens correspondants n'ont qu'à les chercher sur un moteur de recherche] où il ne fait qu'exprimer son avis sur ce fait d'actualité, sauf que ... connaissant le type de lecteurs de ce site d'extrême droite il n'a pas dû être surpris de voir fleurir des commentaires que je vous laisse découvrir ci-dessous (fautes de français comprises) :









Bon comme il aime à le dire M. Gregory Roose va dire que ce n'est pas de son fait (et il a raison) par contre faire croire que par cette interview il ne pensait pas susciter de tels propos c'est soit de la malhonnêteté intellectuelle soit du cynisme électoraliste.


- Acte 3 : Sentant le bon filon et certainement aidé en cela par le FN04, le site Riposte Laïque poste le lendemain un article sur le même sujet dans lequel nous pouvons retrouver toute la délicatesse de la ligne éditoriale de ce site d'extrême-droite qui va jusqu'à traiter d' "Anti-France" ceux qui menaient la réunion publique, à savoir :
  • Régine Ailhaud-Blanc, maire de la commune de Champtercier,
  • Hervé Descoins, directeur adjoint de la cohésion sociale et coordinateur départemental pour les réfugiés
  • Alex Nicolas directeur du village club du Soleil-Chandourène
Bon bien sûr il y a quelques commentaires à la suite de l'article (et encore certains ont été censurés) :



- Acte 4 : Lors de son interview avec Alpes 1, M. Gregory Roose a été interrogé sur ce point particulier, car il avait partagé sur ses réseaux sociaux l'article incriminé, joue l'oie blanche et ne réponds pas à la question (pourtant simple) du journaliste "Le maire de Champtercier est-elle Anti-France ?"  : http://alpesdusud.alpes1.com/son/podcast/53849/l-invite-d-au-bout-de-l-actu-gregory-roose-les-migrants-vont-causer-des-problemes-d-insalubrite-et-d-insecurite (à partir de 09'55). Nous attendons toujours une réponse claire et sans ambiguïté sur ce point précis de la part du secrétaire départemental du FN04.


- Acte 5 : Dans un tweet (retweeter depuis, certainement de façon automatique pour augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux - oui, oui ça existe et c'est même payant, des sociétés américaines font ça très bien) nous en sommes maintenant à l'inversion sémantique entre patriotes et nationalistes au bénéfice du FN.


Citation détournée de Romain Gary, dans "Pour Sganarelle" (Gallimard, 476 pages, 1965) que voici entière :
« La haine, celle de l’impuissance, est en eux [les critiques d’extrême-droite], ce qui est naturel dans le nationalisme : le patriotisme, c’est d’abord l’amour, le nationalisme, c’est d’abord la haine, le patriotisme, c’est d’abord l’amour des siens, le nationalisme, c’est d’abord la haine des autres. »http://savatier.blog.lemonde.fr/2012/05/01/rendons-a-romain-gary-ce-qui-lui-appartient/

Avec en prime un nouveau mot "patriosphère" pour cacher les maux qui consistent à considérer que seul l'extrême droite est dépositaire du patriotisme, les autres citoyens français étant rabaissés à n'être que des collabo (voir le hashtag sur Twitter #collabosphere), collaborant, pour ce que j'en comprends, avec les islamistes radicaux et autres terroristes qui menacent notre pays, belle preuve d'amour envers ces concitoyens ...

Clairement je ne pense pas que les électeurs du Front National soient des fascistes, je l'ai déjà écris, pour moi le Front National est un parti qui respecte les règles démocratiques mais ne porte pas les valeurs républicaines, ce n'est donc pas un parti fasciste (jusqu'à preuve du contraire) mais clairement un parti nationaliste comme le prouve entre autre les manœuvres politiques de Marine Le Pen au niveau européen depuis les élections européennes de 2012. Si les militants du FN ne l'assument pas c'est juste pour paraître plus lisses et propres sur eux ...

Nous sommes un peuple très politique et nous aimons la controverse, les débats d'idées et les querelles qui en découlent, mais l'amour de la France est certainement ce qui est le plus partagé par tous les français, le reste n'est que littérature ... ou récupération politique d'un bien commun à tous les français.

Je suis patriote car j'aime ma patrie, la France, celle qui des Lumières à nos jours repose sur les valeurs universelles et républicaines, mais je ne suis pas nationaliste car je ne veut pas d'une France rabougrie et tournée vers son nombril, pour qui la réponse à l'apparition d'un communautarisme raciste représenté par exemple par Houria Bouteldja des Indigènes de la République (voir la vidéo de l'excellente analyse de Thomas Guénolé sur le racisme de cette forme d'antiracisme) serait un communautarisme basé sur la discrimination raciste comme Eric Zemmour peut le justifier. Pour moi ce ne sont que deux faces d'une même pièce, se renforçant l'une l'autre et dont le Front National se sert pour attiser les peurs et les haines, jouant une partition décliniste et nationaliste.

De plus ce que je trouve dommageable pour le débat citoyen c'est cette posture adoptée par le Front National en général et par le FN04 en particulier via des éléments de langage, pour se faire passer pour des mal-aimés de l'espace médiatique, des pestiférés du débat démocratique, des laissés-pour-compte de la sphère citoyenne alors qu'il n'y a qu'à allumer son poste de télévision, sa radio ou ses actualités sur Internet pour voir et entendre les ténors du FN dans tous les émissions possibles et imaginables ! Preuve s'il en est que ce parti est maintenant complètement présent dans le "cirque" médiatique, les cadors du FN (Florian Philippot et David Rachline en tête) qui sont mis en avant sont des experts es-langue de bois.

La logorrhée des militants FN qui jouent dans le registre "ouin on me traite de fasciste" sont des pleureuses professionnelles, des Caliméros pyromanes en quelque sorte, avec un but se faire passer pour des victimes et surtout éviter d'aborder les sujets de fond ainsi que les problèmes de manière rationnelle et pragmatique. 

Faire du buzz et raccourcir la pensée à 140 caractères le plus possible, inonder les esprits, aller vite, frapper fort quitte à être franchement dans la caricature et à monter les gens les uns contre les autres, belle preuve d'amour s'il en est ... Je comprends mieux pourquoi certains vont jusqu'à ne plus considérer le Pape François et son message de Paix comme leur Pape (hashtag #PasMonPape) ou le journal La Croix comme "Le journal le plus anti-patriote de France" (je voudrais bien avoir la liste des journaux anti-patriotes d'après le Front National ...).

Bref dernière action en date du FN04 des tracts opposant SDF et migrants (ça y est nous sommes arrivé au niveau zéro de la politique), à chacun de juger en son âme et conscience ...

mercredi 5 octobre 2016

De l'importance de la présentation de l'information

Le Front National aime relayer des articles de "réinformation" qui sont la plupart du temps issu de la sphère réactionnaire et identitaire (Novopress, Fdesouche ...), mais, phénomène nouveau, ce sont maintenant des médias directement fiancés par l'Etat russe comme sur cet exemple :


Ce qui ce cache derrière ce sigle RT c'est un organe de propagande de l'Etat russe (https://fr.wikipedia.org/wiki/RT_(cha%C3%AEne_de_t%C3%A9l%C3%A9vision)) anciennement "Russian Today", une version "chaîne d'information continue" de la Pravda (Правда) au XXI° siècle.

Alors de deux choses l'une :

  • soit le Front National 04 et ses représentants ne vérifient pas leurs sources ou s'arrête au fait que la version française est éditée par «RT France» (SAS) sans se poser davantage de questions,
  • soit ils pensent que l'information venu d'un pays dont les dirigeants ne sont pas connu pour leur amour de la démocratie et des contre-pouvoirs est moins manipulée que celle venu de pays démocratique comme la France.
Je pense pour ma part que l'information que j'ai donné dans mon précédent article et qui pointe sur un article du Figaro (qui n'est pas connu comme un média d'extrême gauche me semble-t'il) présente la même information mais de manière plus impartiale :
Le pays est quasiment devenu une prison à ciel ouvert. Selon Amnesty International, l'Érythrée comptait au bas mot 10.000 prisonniers politiques, détenus dans «des conditions atroces, inimaginables». Par ailleurs, pour bon nombre de majeurs qui souhaitent éviter une conscription obligatoire et dont la durée est aléatoire, l'exil est l'unique espoir d'avenir.
Donc, oui les réfugiés érythréen fuient leur pays à cause d'un Etat totalitaire et d'un conscription qui en est le fruit, mais cette information permet de relativiser la saillie buzz-esque de M. Gregory Roose qui veut ces migrants à des lâches :
"C'est donc une armée de courageux qui débarque dans nos villages !"
La pensée en 140 caractères, l'un des maux de notre époque ...

lundi 26 septembre 2016

Accueil des migrants à Champtercier

L'ouverture d'un Centre d'Accueil et d'Orientation (CAO) de 100 places à Champtercier fait beaucoup parler cette semaine, alors parlons-en nous aussi ...

Reposons d’abord le cadre global :


Pour être totalement honnête un afflux de migrants a été enregistré cet été ce qui fait que le taux doit être maintenant un peu supérieur, mais permet quand même de relativiser les cris d'orfraie de l'extrême droite française par rapport à nos voisins européens. Par contre il est aussi notable que le Royaume-Uni accueille encore moins de migrants que la France (0,07% contre 0,13%), mais ce n'est pas mon propos ici.

La majorité des réfugiés sont des Syriens (28%), des Afghans (14%), des Irakiens (9%), des Nigériens (8%) et de Erythréens (8%) (source : Haut Commissariat aux Réfugiés : http://data.unhcr.org/mediterranean/regional.php).

Pour rappel, situations actuelles de ces pays :


Nous sommes assez loin des motivations de migration économique me semble-t'il ... 

Pour revenir sur les faits plus locaux :

  • suite à la décision de fermer la "jungle" de Calais l'ensemble du territoire national a été mis à contribution pour l'accueil temporaire des migrants le temps de l'examen de leur demande d'asile sur le territoire national (pour ceux qui la feront),
  • au niveau de la Région PACA il est question de la création de 1.175 places d'hébergement d'ici à la fin de l'année (pour une population de 4,965 millions d'habitants en 2014),
  • un CAO d'une centaine de places va ouvrir en octobre au centre de vacances de Chandourène à Champtercier (centre actuellement fermé),
  • 100 personnes vont y être admis pour une durée de 6 mois, ces migrants sont issus de Calais et pour ceux qui seront accueillis à Champtercier il s'agira uniquement d'hommes (les migrants sont à 54% des hommes, 18% des femmes et 28% des enfants - la parité hommes-femmes dans les camps de réfugiés au Moyen-Orient),

Mais ceci ne sont que des faits et l'extrême droite aime surtout surfer sur l'émotion plutôt que sur la raison, sur la peur plus que toute autre émotion d'ailleurs. Qu'il y ait des inquiétudes de la part des habitants de Champtercier et dans une moindre mesure pour des habitants du bassin dignois c'est tout à fait normal, et la réunion publique de ce soir est destinée à répondre aux questions légitimes des uns et des autres. Bien sûr la récupération politique n'est pas loin et ne coûte pas bien cher pour certains (voir Nicolas Dupont-Aignan poser devant un panneau "Calais" à l'entrée de Champtercier est assez cocasse).

Mais entre ceux qui sont contre "la peste islamique", ceux qui veulent mettre "dehors les migrants", ceux qui mélangent (volontairement) le combat du Réseau Education Sans Frontière pour des familles Arméniennes en situation d'urgence - la situation dramatique d'une famille sans domicile fixe à La Javie (exploiter la misère des uns contre la misère des autres ne leur fait pas peur, eux qui traitait il y a quelques années les SDF de "parasites") et la création du CAO de Champtercier, nous avons surtout à faire à un égoïsme et un cynisme électoraliste patent.

Sans parler des rumeurs sur les "migrants repris de justice qui débarquent à Champtercier", qui sont aussi débiles que celles qu'ils y avaient eu il y a quelques dizaines d'années sur les "gitans de toute la France pour qui on construit le quartier de Champourcin", puis sur les "arabes des quartiers Nord de Marseille qu'on va faire venir pour habiter les HLM que l'on construit aux Arches", qui ne consistent qu'à instiller un sentiment de peur et de défiance parmi nos concitoyens.

Nous allons maintenant avoir droit au discours qui va consister à :

  1. traiter les citoyens favorables à l'accueil de cette centaine de personnes pendant l'hiver, au mieux de naïfs, de bisounours ou d'inconscients,
  2. d'opposer l'aide aux migrants avec l'aide aux SDF français (tendre la main aux SDF a toujours été l’apanage de l'extrême droite c'est bien connu),
  3. que des islamistes radicaux et des terroristes vont en profiter pour envahir notre territoire et rayer la France de l'Histoire (le problème semble être ailleurs, les attentats de 2015 et les précédents ayant été commis par des ressortissants français ou belges),
  4. de proposer que ceux qui sont pour cet accueil le fasse dans leur jardin (là on arrive au niveau zéro de la politique).
Moi aussi j'ai lu le petit bréviaire des éléments de langage à usage des futurs candidats d'extrême droite aux élections législatives.


La réalité c'est que toute cette frange de politiques d'extrême droite n'est qu'un amalgame de déclinistes qui ne pensent pas que la France soit un pays grand et fort et qui aspirent au délitement de cette construction politique et sociale qu'est la France.

La République française ce sont des principes et des institutions. Par rapport à nos institutions bien que tout ne soit pas parfait, je fais confiance à notre justice, à notre police, à nos représentants et à nos contre-pouvoirs pour ne pas s'écrouler sous le poids de 7 à 8 000 migrants désirant se rendre en Angleterre.

Pour les valeurs, la primordiale issue des Lumières est l'Universalité (un homme ou une femme est un Homme), celles qui en découlent sont la Liberté, l'Egalité et la Fraternité, et la plus récemment la Laïcité. Il ne s'agit pas uniquement de mots mais bien d'un prisme à travers lequel la société française observe le Monde et qui n'est pas forcément compris en dehors de nos frontières (la laïcité en particulier). Ce sont nos spécificités, nos forces, notre essence.

C'est au nom de ces valeurs nous devons prendre notre part de la misère du Monde en plus de celle de nos concitoyens, et de traiter avec dignité les hommes et les femmes qui ont besoin d'assistance. Je fais confiance aux services de l'Etat pour tout mettre en oeuvre la sécurité de tous et l'accompagnement de ces migrants avec équité et aux associations locales et aux citoyens pour leur engagement civique.

Je salue tout particulièrement Régine Ailhaud-Blanc maire de Champtercier, pour sa droiture intellectuelle et son courage politique, elle qui a écrit à ses concitoyens : "Accueillir dans notre commune ceux qui fuient la misère et la guerre est une démarche responsable au nom du droit d’asile. Il s’agit aussi d’un geste de fraternité et d’apporter notre part pour un peu plus d’humanité. Je fais confiance à votre sens de la solidarité et à votre générosité pour qu’ensemble nous réussissions cet accueil".

Si Champtercier a été choisi par les services préfectoraux c'est bien de par sa proximité avec la ville préfecture et comme elle le dit ce n'est pas un petit village de 800 habitants qui va accueillir ces migrants mais bien un bassin de vie, une zone d'activités, un creuset associatif, un territoire solidaire de l'effort national.

Cela ne sera peut-être pas évident tous les jours, certains problèmes de cohabitation et de mise en place pourront apparaître, mais une fois la barrière vers l'autre franchi et la peur et la méfiance derrière nous, j'ai confiance dans les habitants de ce territoire, j'ai confiance dans notre capacité à réagir collectivement et à faire preuve de générosité, j'ai confiance dans notre territoire solidaire pour que cet accueil de migrants se fasse de façon sereine et que s'écrive une nouvelle page de notre Histoire commune.

dimanche 17 juillet 2016

Nice et Saint-Etienne du Rouvray

Le Front National fait feu de tout bois depuis l'attentat terroriste de Nice sur des thèmes sécuritaires et identitaires, au point d'en devenir indécent ... Mais ils ne sont pas les seuls :



Sans aucun égard pour les trois jours de deuil national (sans même parler de l'union nationale), ce fut un festival qui, dans des conditions moins dramatiques, serait risible tellement on se rapproche du discours de Donald Trump et de sa promesse de retour de la sécurité aux Etats-Unis dès le premier jour de sa prise de fonction.

La situation est périlleuse et la République ne doit pas faillir, mais hélas le démon de la politique politicienne et la volonté de faire le buzz donne une triste image de notre classe politique. De quoi faire une overdose entre les polémiques stériles sur les responsabilités par rapport à l'attentat de Nice (les responsabilités seront nécessairement partagées entre collectivité et services de l'Etat), la remise en cause de l'indépendance des journalistes sur le traitement de l'information (avec forcément une belle théorie du complot en arrière plan), les accusations de laissé-faire et de laxisme (comme si les forces de l'ordre et de renseignement et les juges antiterroristes ne faisaient qu'attendre le prochain attentat), les propositions surréalistes ou irréalistes (Guaino et ses lance-roquettes, l'incarcération de tous les fichés S avec la création d'un Gantanamo à la française) ... Alors que certainement ceux qui polémiquent doivent être bien content de ne pas être aux manettes dans cette période de violence et de radicalisation des esprits.

Bien sûr qu'il faut encore et encore remettre l'ouvrage sur le métier en matière de sécurité et en particulier de terrorisme car la situation est complexe, changeante, en perpétuelle mutation et que nous français ne sommes pas prêts (et nous ne le serons jamais) à sacrifier nos libertés fondamentales (Droit de l'Homme, libertés publiques et politiques) et annexes (partager, découvrir, apprendre, choisir ...). La Nation française est une construction historique sur ces valeurs issues des Lumières bien plus que sur le seul fait de manger du porc et boire de l'alcool. Et c'est au nom de ces valeurs qu'il faut mener une vrai lutte sur deux fronts contre l'influence néfaste de cette idéologie mortifère : se battre à la fois sur les causes et les conséquences ce que beaucoup laissent de côté pour se focaliser uniquement sur les conséquences qui permettent de faire le buzz à moindre frais.

Les enjeux sont colossaux face à la radicalisation de deux composantes qui se renforcent l'une - l'autre : l'islamisme radical et l'ultra-droite au point que les services de renseignement français soient obligés de déplacer des moyens de la lutte contre le terrorisme islamique vers la surveillance de groupes d'extrême-droite ... dans le genre contre-productif cherchez l'erreur ...

Au delà des réponses à court terme que chacun décrit en large et en travers (et pour lesquels il faut faire le tri en fonction de deux critères : l'Etat de droit qui régit les droits et devoirs de chacun et l'efficacité), à mon sens une seule réponse est pertinente sur les causes profondes de cette fracturation de notre société : l'engagement citoyen et l'éducation pour permettre l'espérance.

D'ailleurs les demandes affluent concernant la réserve citoyenne (auprès des armées mais aussi de l'Education Nationale) et la mise en place d'une Garde nationale fait son chemin. Non le civisme n'est pas mort dans ce pays, mais il faut du temps pour que les choses arrivent à se mettre en place.

Pour l'éducation de nombreuses choses sont faites au niveau des établissements

Et il faut le redire encore et encore : notre ennemi commun c'est l'inhumanité, notre force est composée des liens qui nous unissent les uns aux autres, ils veulent nous détruire, construisons ensemble inlassablement, chacun à notre niveau, la République.

« Les déchirements français font partie du plan de Daech » Par 

mercredi 29 juin 2016

Le FN04 et le Numérique #fail

Voilà, le FN04 par la voix de Grégory Roose se fend d'un communiqué de presse sur le Numérique, par ailleurs de bonne facture sur la forme :



... parce que sur le fond il y a à dire !


La feuille de route actualisée pour le Numérique est en ligne depuis plus de 6 mois : http://veillepolitique.blogspot.fr/2015/12/nouvelle-intercommunalite-et-projet-de.html

De plus pour information même si c'est bien un investissement de l'opérateur Orange, la signature de la convention France Très Haut Débit n'était pas une obligation mais une volonté politique forte (voir la délibération n°10 du conseil municipal du 8 octobre 2015) - extrait :

M. LE CORRE.- Je ne vais pas vous lire l’intégralité de la convention qui est vraiment très longue. J’espère que vous avez bien eu les annexes. Pour resituer en deux mots le contexte, nous sommes une ville zone AMII, c’est-à-dire que pour le déploiement de la fibre optique sur l’ensemble de la commune ne peut intervenir que l’opérateur Orange. Il nous a paru pour le moins dangereux de laisser Orange décider des périmètres et du lotissement du déploiement de la fibre optique pour les particuliers. Nous avons donc poussé et œuvré avec le Conseil départemental et la DLVA afin qu’Orange soit signataire avec l’État d’une convention de programmation et de suivi du déploiement de cette fibre optique qui rentre dans le cadre du plan France Très Haut Débit. 
L’intégralité de la commune sera fibrée à l’horizon 2020. Les premiers travaux sont prévus pour début 2016 et, grâce à cette convention, nous allons pouvoir mettre en place un comité de suivi avec Orange pour suivre les travaux et orienter en fonction des besoins du territoire.  

La signature de cette convention nous permet d'avoir une visibilité sur ce déploiement et de pouvoir influer dessus, ce qui a notamment été le cas grâce à l'enquête de 2015 sur les usages numériques sur le dignois à laquelle ont participé 268 personnes (résultats disponibles en opendata).

Pour ce qui est des actions je rappellerai au FN04 qui doit être un peu déconnecté ces temps-ci :
L'extrême droite est toujours aussi constructive à Digne, sur le numérique notamment, mis à part une question diverse (et pertinente) de Georges Reynier sur la retransmission en ligne des Conseils Municipaux (cf. Conseil municipal du 4 décembre 2014), RIEN !

Que notre action ne soit pas parfaite et pourrait être améliorée je peux l'entendre, mais quand nos adversaires politiques pratique la mauvaise foi, un seul remède : les mettre en face de la réalité.

A bon entendeur, salut !